Maison

Maison individuelle en bois : quelles sont les étapes de sa construction ?

Offrant de nombreux avantages comparativement au bâtiment traditionnel en maçonnerie, la maison en bois fait davantage l’objet des projets de construction. L’exécution d’un tel plan nécessite une certaine préparation et doit suivre un processus donné. Alors, avez-vous un tel projet et souhaitez-vous en savoir davantage sur son déroulement ? Voici présentées les étapes de construction d’une maison individuelle en bois

Le choix du terrain

Si vous ne disposez pas encore du terrain sur lequel faire bâtir votre maison individuelle en bois, il faudra en acquérir un. Le type de terrain que vous aurez choisi influencera l’implantation de votre habitat ainsi que les plans. Veillez donc à la qualité du sol, car votre maison sera conçue en bois. Il est alors important de trouver un terrain propice à ce type de construction. L’idéal serait même de demander le Certificat d’Urbanisme du terrain ciblé auprès de la mairie.

Élaboration du projet de construction et obtention du permis de construire

Pour mener à bien votre projet de construction, la toute première étape sera sa structuration à travers un rapprochement réglementaire et programmatique. Dans ce cadre, une analyse minutieuse du Plan Local d’Urbanisme (PLU) sera réalisée afin de trouver l’implantation idéale.

Votre constructeur se chargera ensuite de réaliser les plans et devis de votre maison, sous couvert du contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Après signature du contrat, votre partenaire devra réaliser les diverses démarches pour obtenir le permis de construire.

Avant le démarrage proprement dit des travaux, vous serez convoqué pour une réunion avec l’équipe en charge de votre projet pour discuter de son déroulement. Ces échanges portent généralement sur l’aménagement des espaces, les volumes, les lignes structurales, les matériaux à utiliser, etc.

Gros œuvre : travaux de terrassement et maçonnerie

Une fois que les deux premières étapes sont franchies, le chantier de construction de votre maison en bois peut être lancé. L’implantation de votre habitat se fera donc conformément à votre permis de construire, et les travaux de terrassement et maçonnerie suivront. Ces travaux permettront de réaliser le vide sanitaire sur lequel votre logement reposera.

À cet effet, pour que votre future maison en bois soit robuste, ils doivent être réalisés par une société de maçonnerie expérimentée et bien équipée. Soyez donc pointu quant au choix de votre partenaire. Une astuce pour dénicher un bon constructeur est d’opter pour une entreprise dont le gérant est un maçon professionnel et agréé.

Fabrication et installation des panneaux et accessoires de charpente en bois

Après séchage des espaces précédemment travaillés, place sera faite au montage de l’ensemble ossature et charpente en bois sur la dalle béton. Les menuisiers de l’entreprise en charge de votre projet confectionnent les murs et les charpentes. Le poseur chargé de cette opération reçoit préalablement des instructions, conformément au plan de pose des panneaux et éléments de charpente en bois. La partie vitrage est ensuite assurée par un professionnel en découpe de verre pour donner une touche esthétique à votre maison individuelle en bois.

Isolement et étanchéité des toitures-terrasses en bois

Tout comme la maison classique, la maison individuelle en bois doit bénéficier d’une bonne isolation et d’une étanchéité optimale. Le couvreur de votre constructeur procédera donc à l’isolation des toits plats ainsi qu’à l’imperméabilité. Une fois l’isolation et l’étanchéité réglées, votre maison en bois est protégée de l’air et de l’eau qui ne peuvent donc plus y pénétrer.

Fignolage des murs extérieurs et travaux intérieurs

Généralement, vous aurez droit à deux différentes finitions pour les murs de l’étage et du rez-de-chaussée. Cette phase est réalisée de sorte qu’une application d’enduit blanc disposé sur une fibre de bois soit faite au premier niveau. En ce qui concerne les panneaux de l’étage, ils sont déjà équipés (pour la plupart du temps) de la finition en bardage bois. Par conséquent, l’agencement de la structure en bois nécessite la pose sur place de quelques accessoires.

Les travaux intérieurs étant souvent liés aux préférences en matière de couleurs, de disposition et autres points sensibles, il est possible de les réaliser vous-même. Néanmoins, vous pouvez également les confier à une entreprise de second œuvre si vous le souhaitez. Cela dit, vous pourrez parfaitement vous occuper des finitions la mise en peinture, la cuisine, la pose des appareils et des meubles, etc.

Par ailleurs, les travaux de plomberie et d’électricité doivent nécessairement être effectués par des professionnels. En principe, ce sera à l’entreprise ayant procédé à la pose du plancher chauffant de les réaliser.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *