Travaux

Rénovation de menuiseries : quelles précautions prendre ?

Avec le prix de l’énergie qui ne cesse d’augmenter, il est primordial de contrôler les déperditions thermiques. À cet effet, de plus en plus de Français se tournent vers la rénovation de menuiseries. Il existe actuellement divers modèles de portes et de fenêtres dotées d’excellentes performances thermiques. Mais avant de se lancer dans votre projet de rénovation, il importe de prendre quelques précautions.

Faire une déclaration de travaux auprès de la mairie

Lorsque vous avez des travaux à effectuer chez vous, il faut toujours avoir le réflexe de connaître ce que dit la loi à propos des rénovations. Effectivement, la modification de l’aspect extérieur d’un bâtiment est sujette à une déclaration d’urbanisme. Le changement de fenêtres et de porte n’échappe pas à cette réglementation sauf dans le cas d’un remplacement à l’identique (même dimension, même matériau, même couleur, …).

Dans le cas contraire, il faut faire une déclaration préalable de travaux auprès du service en charge de l’urbanisme de votre commune. Les réglementations encadrant les travaux de rénovation varient d’une commune à une autre. Si vous réalisez vos travaux sans autorisation, vous effectuez une infraction qui peut engager votre responsabilité pénale ou votre responsabilité civile dans la limite de 10 ans.

Vérifier l’étanchéité du bâti existant

Avant de vous lancer dans la rénovation de vos menuiseries, il est nécessaire de vous assurer de l’étanchéité du bâti existant. Pour ce faire, il vous faut sonder la structure de la porte ou de la fenêtre à l’aide d’un tournevis. Si votre tournevis s’enfonce à divers endroits, dites-vous que votre bâti n’est pas assez solide pour que vous puissiez effectuer une rénovation. En d’autres termes, vous devez tout changer.

Se baser sur l’existant pour faire le choix du matériau approprié

Après le test d’étanchéité, vous avez découvert que vous pouvez effectuer la rénovation de vos menuiseries ? Il vous faut alors vous baser sur l’existant pour mener à bien votre projet. Vous aurez à suivre les mesures anciennes pour pouvoir remplacer vos anciennes portes et fenêtres. Aussi, le choix du matériau approprié pour la rénovation de menuiseries dépendra de l’état et des caractéristiques de l’existant. Vous aurez ainsi à choisir entre les matériaux suivants.

L’aluminium

Si vos anciennes ouvertures étaient larges, vous pouvez opter pour des menuiseries en aluminium qui apportent une luminosité maximale. Ce matériau a aussi le mérite d’être résistant et ne rouille pas. Vous aurez le choix entre de nombreux coloris.

Le bois

Si vos anciennes portes et fenêtres ont eu pour rôle d’apporter un cachet unique à votre habitation, le bois est ce qu’il vous faut pour la rénovation. Ce matériau noble assure aussi une bonne isolation thermique.

Le PVC

Le PVC est très apprécié par sa durabilité. Si vous recherchez des menuiseries avec une excellente performance acoustique et thermique, le PVC est le matériau idéal. D’ailleurs, il est entièrement recyclable et si vous avez des volets roulants, il est parfait pour vous.

Vous pouvez également opter pour des menuiseries mixtes afin de profiter des avantages respectifs de chaque matériau. En fonction des performances recherchées, vous pouvez marier le bois et l’aluminium par exemple. Quoi qu’il en soit, il faut toujours vous assurer de bien respecter la réglementation qui cadre les travaux de rénovation dans votre ville.

Bien prendre les mesures

Pour remplacer et rénover vos portes et fenêtres existantes, il est nécessaire de bien prendre les mesures du cadre. Ceux-ci vous permettront de commander vos nouvelles menuiseries. Aussi, si vos anciennes fenêtres et portes ne sont pas de taille standard, cette étape est primordiale pour la réussite de votre projet. En effet, vos nouvelles ouvertures devront être réalisées sur-mesure, en fonction de l’existant.

Prenez ainsi le temps de prendre les mesures exactes pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la pose. Sachez toutefois que les fenêtres de rénovation en PVC vous aident à rattraper les défauts d’équerrage si jamais c’est le cas.

Nettoyer la structure

Le but d’une rénovation de menuiseries est avant tout d’éviter la déperdition thermique. Par conséquent, le nettoyage de la structure avant la pose est primordial pour assurer son étanchéité, que ce soit à l’air ou l’eau. Cela assurera également la solidité de l’installation. Pour la rénovation de vos fenêtres, prenez bien le temps de bien nettoyer le dormant existant. Assurez-vous de vous débarrasser des éventuels débris. Utilisez une brosse métallique pour un bon nettoyage. Si nécessaire, vous pouvez décaper le dormant en utilisant un produit fongicide.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *