Maison

Quel carrelage choisir pour les salles d’eau ?

Dans une maison, la salle d’eau est un endroit dont l’utilité est incontestable. On y effectue toute sorte d’opérations d’hygiène corporelle. Même s’il possède des atouts décoratifs, le carrelage de la salle de bains ne peut être choisi à l’improviste. Plusieurs critères influencent sa qualité et sa durabilité. Nous pouvons par exemple citer le type de matériau, le format, la résistance, mais aussi le style de carrelage. Quels sont les meilleurs carrelages pour votre salle d’eau ?

Quel matériau choisir pour le carrelage ?

Plus qu’un simple lieu pour effectuer sa toilette, la salle d’eau est considérée par bon nombre de personnes comme un espace de détente à part entière. Puisqu’il est important de s’y sentir à l’aise, le style et le design du carrelage sont des détails à ne pas négliger. Plusieurs types de matériaux sont utilisés. Du grès cérame, jusqu’à la faïence en passant par le carrelage en mosaïque, les choix sont nombreux et les offres décoratives sont variées. Voici les meilleurs matériaux pour le carrelage de la salle d’eau.

Le grès cérame

Le carrelage en grès cérame fait partie des plus utilisés pour les salles d’eau et salles de bains. Si bon nombre de gens choisissent cette alternative, c’est parce que ce matériau possède une incroyable résistance et une robustesse à toute épreuve.

Aussi, une autre particularité avantageuse à ce type de carrelage est qu’il offre de nombreuses possibilités en termes de décoration. Vous aurez le choix entre des rendus colorés, des imitations de bois, en béton ou de pierres naturelles. Le carrelage en grès cérame est également intéressant en ce qu’il est très facile à entretenir. Les modèles sont disponibles en plusieurs tailles et formats, allant du XS jusqu’au XXL.

Le carrelage en mosaïque

Si vous êtes un passionné de déco, la mosaïque a toutes les chances de susciter votre intérêt. Il s’agit d’un carrelage en pâte de verre que l’on pose avec un support en filet nylon. Opter pour un carrelage en mosaïque offre la possibilité de choisir parmi un nombre important de couleurs, de formes, de graphismes, etc. La mosaïque possède aussi la particularité de compléter les murs d’un autre style de carrelage comme le grès cérame ou la faïence.

Cependant, il est important de noter que même si le carrelage en mosaïque rend original votre salle d’eau et rehausse son aspect décoratif, elle est moins facile à entretenir que le carrelage en grès cérame. Aussi, il est probable que vous ayez besoin d’un budget conséquent si vous désirez des modèles luxueux de carrelage en mosaïque.

Le carrelage en faïence

Ce type de carrelage est le plus répandu dans les ménages. En effet, la faïence est obtenue grâce à de la terre cuite et de l’argile. Le carrelage en faïence est assez facile d’entretien et il offre une grande variété de style et de coloris lors pour son installation. Puisque ce style de carrelage est " traditionnellement " utilisé, les nouvelles conceptions sont marquées par un niveau d’esthétique plus élevé.

De plus, la faïence reste la matière de carrelage la plus abordable sur le marché. Il est également important de préciser qu’elle est moins résistante que le grès cérame.

Quelles sont les normes du carrelage pour la salle d’eau ?

Il est important que vous fassiez attention aux normes du carrelage de votre salle de bains. Elles représentent le gage de leur longévité et du confort de leur utilisation au quotidien. Les normes sont inscrites sur l’étiquette des carrelages.

La norme UPEC

La norme UPEC est celle qui vous indique la performance du carrelage de façon générale. Elle prend en compte la résistance du carrelage à l’usure (U) et au poinçonnement (P). Elle évalue également sa tenue à l’eau (E) et aux agents chimiques (C). Chacune des lettres est suivie d’un chiffre compris entre 1 et 4. Plus le chiffre est élevé, plus la résistance le carrelage est optimale.

La norme PEI

Celle-ci évalue la résistance du carrelage par rapport aux passages fréquents. L’évaluation est faite sur une échelle de 1 à 5 et se base sur le même principe que celui de la norme UPEC.

La norme de résistance à la glissance R

La norme de résistance à la glissance tient compte de la performance du carrelage face aux pieds chaussés. Elle va de R9 à R13 (R9 pour les moins résistants et R13 pour les plus performants). Les niveaux ABC quant à eux indiquent le degré d’adhérence du carrelage pour les pieds nus. La lettre A indique une adhérence moyenne, B, pour une bonne adhérence et C pour une adhérence élevée.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.